parution interrompue

« Mon cheval est blanc. Lorsqu’il neige, il devient jaune […]

Comme un remède à l’invasion des certitudes

 

[…] Mon cheval est-il blanc ? Mon cheval est-il jaune ? »

Certains vous diront que la bonne réponse est celle partagée par le plus grand nombre. D’autres qu’elle se doit d’être celle d’un expert en la matière. Un expert en cheval, en couleur ou en neige ? L’essentiel est d’apporter une réponse.
Mais, de nos jours, les réponses du plus grand nombre et celles des experts tendant à se rejoindre, est-on en mesure de dire si le plus grand nombre est devenu expert ou si les experts sont devenus le plus grand nombre ? Qu’importe. La surabondance de réponses nous dispense de nous poser ces questions. Tout cela est bien cadenassé.
À la pensée et son exercice, l’usage réservé et privilégié.
Aux autres, au reste, une profusion de réponses adaptées qui nous emplissent de solutions et nous gardent-à-vous devant la pensée,
étalés dans nos canapés. Gavés.

L’air du temps sent le renfermé ; il faut ouvrir des pistes.

User de nos propres moyens. Passer à l’exercice pratique. Reprendre corps. Reprendre esprit. Il n’a tout de même pas pu disparaître si vite ? Pour ce, nous battons la campagne, nous explorons le quotidien,
croisons sur nos cheminements d’autres aux parcours sinueux, mais pleins, aux idées hautes, aux ambitions grandioses : vivre et se sentir vivre. Nul critère là-dedans, mais une probabilité de rencontres, quelque chose entre la quête et le hasard. Et de ces accélérateurs de neurones qui, parfois, donnent le vertige, nait notre envie de laisser trace de celles-ci.

Vous ne voyez pas le bout du chemin ?

Nous non plus. Il s’invente. Il se dessine. Il advient. D’une expérience de terrain, d’une proximité, il interpelle notre compréhension du langage, notre perception de l’image, il se heurte à l’évidence du son. Il s’oppose aux idées toutes faites. Au prêt à consommer. Il questionne. Il invite à penser.

  • Pour donner envie d’aller plus loin
  • Textes, photographies et créations sonores d’auteur-e-s
  • plus de 300 mn d’écoutes des créations sonores en pack CD annuel
  • 12 à 28 pages
  • À partir de 5 euros

Entre savoir-faire et faire savoir, cette édition comme reflet de nos livres

En marge de l’évènementiel mais de plain-pied dans son époque, elle se veut la trame d’une forme singulière de récit du monde. Fruit d’une observation quotidienne, d’un lent apprentissage et d’un langage commun.
Autant de  défis à la confiscation des mots, la confiscation des images, la confiscation des savoirs.

 

Shares
Share This