Livre – Le village

39,00 

 

Photos : Philippe Busser / Rédaction : Catherine Thoyer
Préface : Martin de la Soudière, Ethnologue – Centre Edgar Morin-EHESS
Eclairage : Edith Bour, docteure en sociologie

LE VILLAGE, un livre complet, vivant, éclairé. Un livre de mémoire. Un livre témoin pour chercher à comprendre le présent, pour appréhender un lieu dans son époque. Un livre à relire dans 10 ans, dans 20 ans.

Description

Au départ, il y a une rencontre de village. Philippe Busser est photographe indépendant. Catherine Thoyer recueille à l’occasion des témoignages d’habitants. L’idée d’un livre sur le village, leur village, situé au cœur du Bourbonnais, Montvicq, qui par delà la curiosité locale est devenu LE VILLAGE.

La participation de ses habitants constitue la force première du livre, avec ces exigences voulues par les auteurs : recueillir la parole sans la dénaturer, donner à voir sans illustrer. Tous évoquent des parcours de vie, des choix, des difficultés aussi, dans une société bouleversée, des interrogations sur le sens de la présence de chacun en ce lieu, à ce moment précis. Les auteurs posent leur propre regard sur le village, interrogent ses mutations, ses institutions, le travail, l’habitat, le rapport au temps, à l’engagement, le sentiment d’appartenance. Posent ces questions contemporaines et contrastées : le vivre ensemble et la tentation du repli, la soif de modernité et la question des origines.

“Ces rencontres réunies nous livrent le portrait d’une commune et de sa communauté. La société rurale se recompose au gré de la mobilité moderne, mêlant ruraux de souche et ruraux d’adoption venus d’ailleurs. Le village contemporain ne se ressemble plus. Il se transforme, change, et pourtant reste le même. Certains verront ces évolutions comme une nécessité, d’autres comme une catastrophe. Du besoin de modernité à la nostalgie du temps passé, la commune avance, et s’adapte petit à petit à une certaine urbanisation et des politiques territoriales nouvelles, préférant le global au local, la « commune nouvelle » à la « commune rurale », se voulant adaptées à ces nouvelles campagnes que nous construisons. Mais la volonté d’uniformisation du monde rural met alors en question la pertinence du village comme territoire.”

Édith Bour – Sociologue ENFA Toulouse

“Aussitôt qu’ouvert puis lu, on comprendra que cet ouvrage m’ait aussitôt parlé, tout de suite touché. Ces pères, ces fils, ces femmes, ces gens de peu comme dirait le sociologue Pierre Sansot, ont fait écho en moi, s’inscrivant par ailleurs, il me semble, dans la mouvance et la posture de Raymond Depardon.”

Martin de la Soudière – Ethnologue Centre Edgar Morin – EHESS Paris

 

Information complémentaire

Poids 0.96 kg
Dimensions 16.5 x 24 x 3 cm
Nombre de pages

416 pages

Auteur(es)

Photos : Philippe BUSSER / Rédaction : Catherine THOYER

Préface

Martin de la Soudière Ethnologue, Centre Edgar Morin Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) Spécialiste du monde rural, Martin de la Soudière a publié notamment Poétique du village. Rencontre en Margeride (2010), Lignes secondaires (2008), Au bonheur des saisons. Voyage au pays de la météorologie (1999) et L'hiver. À la recherche d'une morte saison (1987).

Postface/Eclairage

Édith Bour (docteure en sociologie), chercheure associée au laboratoire de dynamique rurale de l’Ecole Nationale de Formation Agronomique de Toulouse, auteure d’une thèse sur l’identité communale

ISBN

978-2-9549613-0-9

Collection

ISSN 2275-8801 — Des choses à dire

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Shares
Share This